L’IMAGE

Benoit FURET, calligraphe

     Benoit Furet est un grand artiste, et je ne parle pas là de son impressionnante carrure ou de sa hauteur au garrot, mais de la délicatesse de son trait et de la précision de ses trouvailles. Il est capable à la fois de faire preuve d’un quasiment complet savoir historique et de l’envie gamine d’essayer autre chose…

Antoine ALBRESPY, prince sans rire

Antoine Albrespy me fait penser à ce titre de Cioran « De l’inconvénient d’être né ». Il s’inquiète de l’état du monde, s’étonne de la mentalité de nombre de ses contemporains, hésite entre rires et larmes quant aux instructions de son employeur. Antoine se lamente mais ne désespère pas. Il observe, voyage, fait du vélo, du kayak, de la photographie… Il devine l’harmonie des choses, approche la beauté, il a l’œil…

Où croyez-vous par exemple qu’il a pris cette barque entre deux eaux ? À Coulon.

Gildas BITOUT, photographe

Gildas Bitout est surprenant. Il vous emmène sur une plage parce qu’il faut que ce soit là, à cette heure-là, et vous prend en photo… Un bout, une ombre, presque rien croyez-vous, mais vous y êtes plus vrai et plus complet que sur bien d’autres portraits.