Anton, Victor, Ludwig et moi

Ce sont des chansons dont je n’ai fait que la moitié. Merci à Hugo, Dvorak, Beethoven et O’Carolan d’avoir si amicalement assurer leur partie, disparus qu’ils sont pourtant et depuis longtemps, O’Carolan étant mort en 1738, Beethoven en 1827, Hugo en 1885 et Dvorak en 1904.

 SANS TOI
paroles de Victor Hugo
(Les Contemplations – Livre Deuxième – XXV)

SON COURS
musique d’Antonin Dvorak
(Danse esclave opus 72 n ° 2)

POUR UN SOIR
musique de Ludwig van Beethoven
(Adagio Cantabile de la sonate pour piano n ° 8 dite «Pathétique»)

LA CHANSON DU BONHEUR QUE L’ON NE CONNAIT PAS
Musique de Turlough O’Carolan
(titre original: « Planxty Kelly »)

Plus une autre, venue du froid, et que j’ai un peu revue et complétée, je remercie pour ça la sagesse populaire qui, sans se demander de qui elles sont, sait si bien conserver et polir les chansons qui lui sont bonnes 

QUI PEUT FAIRE DE LA VOILE SANS VENT ?
(d’après une chanson traditionnelle suédoise)