Inaperçu

J’ai connu un certain succès
Mais lui dit ne pas s’en souvenir
J’ai appris, plus l’âge avançait
Sur bien des points à quoi m’en tenir

Tous ces gens, debout sur le quai
Qui n’attendent plus que le métro
Ou là-bas, en train d’embarquer
Tellement la misère, c’est trop

Tout autour, vanité des uns
Et aigreur des autres, les déçus
Que fais-tu dans ce lieu malsain ?
Je réponds : « Je passe inaperçu »

Long chemin, combien de partants
Prêts à n’emporter que l’essentiel
Et pareil, ma route au dedans
Les mains libres pour toucher le ciel

Le soleil, y a quand on le voit
Mais aussi quand on le sait couché
Le bonheur, à croire parfois
Qu’il s’amuse à nous rester caché

Souviens-toi d’en oublier
L’heure est venue de trier
Ce dont tu n’as pas besoin
Plus ton bagage est léger
Plus simple est de voyager
Loin, loin, loin

Paroles et musique : Pascal AUSSI