L’essentiel

Aussi grand que soit le monde
Et si lointain que soit le ciel
Je veux aller, je veux toucher
À l’essentiel

Et je furète à la ronde
Je cherche jusque dans mon cœur
Si c’est en moi qu’il est caché
Ou bien ailleurs

« Où es-tu »
Dans une idée, sur un visage
« Où es-tu »
Au fond d’un bois à l’écart
Au beau milieu d’une gare
En plein passage

Oh, bien sûr, la vie sans toi
Ce n’est pas souffrir
Mais aurai-je un jour la joie
De te découvrir

« Où es-tu »
Je me demande à chaque instant
« Où es-tu »
Et je me dis : peut-être aussi que tu m’attends

Choses simples, petits riens
Essentiel, au fond tu te trouves sous nos yeux
Qui se portent plus loin
Quand je sens, tu es là tout près et silencieux (bis)

Oui, c’est vrai, tout est serein
À première vue
Pour autant sur le terrain
Je reste à l’affût

« Où es-tu »
Sous quelle étoile, en quel jardin
« Où es-tu »
Une luciole qui s’allume et puis s’éteint

Si je brûle ou refroidis
Essentiel, ne peux-tu me dire simplement
Sans fausser la partie
Quand je joue, si mes doigts te frôlent par moment (bis)

Aussi grand que soit le monde
Et si lointain que soit le ciel
Je veux aller, je veux toucher
À l’essentiel

Paroles : Pascal AUSSI
Musique : Roland KALUS